Planète (Le Premier Commandement)

De Stargate Wiki Sémantique
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Planète sans nom
Image de la planète
Informations astrographiques
Galaxie Voie lactée
Nbre de soleils 1 (au minimum)
Statut active
Informations sociétales
Race(s) Actuellement : Troglodytes
Période technologique Actuellement : Âge primitif
Domination Actuellement : Troglodytes
Précédemment : Jonas Hanson
Goa'uld
Informations non liées à l'univers Stargate
Première apparition Le Premier Commandement

Une planète sans nom défini éclairée par un soleil pressant se trouve dans la Voie lactée.

Vue générale

Cette planète est éclairée par un soleil très agressif. L'atmosphère de la planète est incapable de retenir les radiations UV et de ce fait, sans une protection adéquate, personne ne peut survivre en dehors des grottes étant exposé à la lumière directe du soleil. D'après les données du MALP et l'analyse de Samantha Carter, « une légère couverture nuageuse, ou bien même un ciel couvert ne peut [les] protéger ; il pourrait même pleuvoir qu'[ils] brûleraient quand même ». Il semble qu'il n'y ait aucun animal, pas même un oiseau. Seule la végétation et les arbres semblent avoir la capacité de résister sous ce climat particulier (SG1 : Le Premier Commandement).

Géographie

Races vivant sur la planète

Personnages notables de la planète

Lieux de la planète

Histoire

Dans un temps lointain indéfini, les Goa'uld s'installèrent sur cette planète en y amenant plusieurs humains esclaves (probablement de la Terre)[1] afin qu'ils travaillent dans les mines pour extraire des minéraux inconnus. À cause des radiations solaires, les Goa'uld installèrent deux boucliers anti-radiation pour les protéger. Bien avant la venue de SG-9, ne trouvant plus rien servant leur intérêt, les Goa'uld désactivèrent les boucliers et quittèrent la planète, laissant les indigènes humains livrés à eux-mêmes.[1] Certaines histoires retraçant cette époque étaient racontées aux enfants, ces histoires parlant des anciens dieux ainsi que des Jaffa, les serviteurs de ces anciens dieux. Certains indigènes firent des peintures rupestres à l'intérieur des grottes, notamment des dessins représentant le bouclier anti-radiation. Parce qu'ils ne disposaient pas de la technologie nécessaire pour creuser des galeries, ils ne purent construire de grottes supplémentaires et eurent des problèmes lorsqu'ils se multiplièrent. D'après le capitaine Jonas Hanson, « c'est un pays du tiers-monde dans une bouteille ».

En 1997, l'équipe SG-9, dirigée par le capitaine Jonas Hanson et composée de Baker, du lieutenant Connor et de Frakes, arriva sur la planète par la Porte des étoiles. Lorsqu'ils firent la rencontre des indigènes, ces derniers se prosternèrent devant eux. Hanson ne les contraria pas, disant au reste de l'équipe qu'il vaut peut-être mieux pour eux qu'ils pense qu'il est un dieu. Frakes, l'anthropologue de l'équipe, approuva Hanson au début. Mais le peuple de la planète se mit à l’idolâtrer encore plus notamment lorsque Hanson ramena un enfant qui s'était aventuré hors des grottes au bout de deux jours. Lorsque certains troglodytes commencèrent à avoir des doutes sur la divinité de Hanson, ce dernier les attacha à des poteaux et les exposa à la lumière directe du soleil durant sept jours. Ils étaient presque aveugles, le corps entier couvert de brûlures profondes. Ils moururent peu de temps après. Hanson ordonna aux indigènes de construire un temple en son honneur.

Après cinq semaines, Connor et Frakes réalisèrent que Hanson a complètement perdu la tête et décidèrent d'avertir le Stargate Command de la situation (SG1 : Le Premier Commandement).

Évolution détaillée

Le Premier Commandement (1997)

SG-1 arrive sur la planète par la Porte des étoiles six heures après l'appel de Connor. Découvrant les cendres de Frakes, ils se dirigent vers le camp de retranchement du capitaine Jonas Hanson, dans le but de l'attraper pour qu'il passe en court martiale (« ou pas »). Au travers de jumelles, ils remarquent les indigènes qui bâtissent un temple comme des esclaves. Le capitaine Samantha Carter se laisse capturer par Baker afin qu'elle puisse tenter de raisonner Hanson.

Le colonel O'Neill, Daniel Jackson et Teal'c convainquent un jeune natif, Jamala, de les aider à arrêter Hanson. Jamala révèle que Hanson a trouvé un appareil qui est capable de rendre le ciel orange. Teal'c dit qu'il y a besoins de deux appareils de ce type pour qu'un bouclier puisse se former. Quand O'Neill se laisse à son tour capturer, Teal'c, Daniel et Jamala retrouvent le second appareil, enseveli sous le sol d'un temple en ruines.

Carter réussit à mettre en marche l'appareil et Hanson en profite pour rassembler le peuple au pied de la Porte des étoiles qui a été renversée à l'horizontale. Là, il déclare que les démons qui sont venus par cette porte retourneront d'où ils sont venus et qu'il ne reviendront plus ici. Puis Daniel et Jamala font irruption en plein milieu du discours, tentant d'expliquer aux indigènes que Hanson n'est pas un dieu. Hanson leur dit alors qu'il va leur offrir le ciel orange puis met en marche le bouclier. Mais, à part le rayon orange vertical, rien ne se passe. Puis Daniel explique qu'il doit y avoir deux appareils pour que le bouclier se mette en place. Jamala avertit Teal'c avec la lance Goa'uld et Teal'c met en marche l'autre appareil, permettant ainsi la formation d'un bouclier de protection orange. Hanson attrape Carter mais O'Neill tacle au sol Hanson. Jamala tue Baker et les natifs se saisissent de Hanson et le balancent dans l'horizon des événements de la porte qui avait été précédemment activée. Hanson est tué en percutant l'iris de la porte d'arrivée.

Plus tard, SG-1 prend congé des indigènes, les laissant eux-mêmes découvrir tout le monde qui s'offre à eux en dehors des grottes.

Références

  1. 1,0 et 1,1 Voir L'Ennemi intérieur pour expliquer cette déduction logique.