Henry Boyd

De Stargate Wiki Sémantique
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hank.
Henry Boyd
Henry Boyd dans la saison 2 de Stargate SG-1.jpg
Informations biographiques
AliasHank Boyd
Planète d'origineTerre
Décès1998
P3W-451
Genre
NationalitéAméricain
RaceTau'ri
EspèceHumain
Informations socio-politiques
OccupationMilitaire
GradeMajor
AllégeanceStargate Command
Informations non liées à l'univers Stargate
Interprété parKurt Max Runte
Première apparitionUne question de temps

Henry « Hank » Boyd était un major faisant partie du Stargate Command et officier commandant de SG-10. Il s'est retrouvé coincé et mis en pièces en 1998 sur P3W-451 avec ses coéquipiers lorsque l'un des soleils devint une nova et forma un trou noir.

Biographie

D'après son ami le colonel Jack O'Neill, Boyd était un officier intelligent, genre capitaine Samantha Carter. Sous la recommandation personnelle d'O'Neill, il devint responsable de l'équipe SG-10 en 1998 lors de sa création. P3W-451 était sa première mission de reconnaissance et il découvrit sur place que la race des indigènes s'est éteinte pour une raison non déterminée assez récemment. Ils revinrent sur place pour tenter d'en trouver la raison (SG1 : Une question de temps).

Évolution du personnage

Une question de temps (1998)

Sur la planète, quatre personnes paniquées courent dans un désert sablé, mais leurs enjambées semblent se faire au ralenti. Le major Henry Boyd presse le pas de ses coéquipiers de SG-10, mais même sa voix est ralentie. Il relève le capitaine Watts qui est tombé dans le sable, et lui donne l'ordre d'appeler la Terre sur le DHD situé après la colline. Ils finissent par atteindre le DHD et Watts commence à composer la Terre, mais ce dernier dit à son équipe qu'ils ne s'en sortiront pas. Boyd encourage l'équipe en disant l'opposé puis se retourne pour voir derrière lui.

Quand le Stargate Command réussit à envoyer un MALP sur la planète, l'image vidéo montre Boyd et ses équipiers effrayés, mais ils doivent élargir le champ de la caméra pour découvrir un trou noir nouvellement formé. L'image de la caméra semble figée.

Le visage fixe de Boyd est visible sur les écrans d'ordinateur jusqu'à ce que le SGC réussisse à désactiver la connexion à P3W-451 à l'aide d'une bombe dont la détonation provoqua une surcharge d'énergie sur la Porte des étoiles.

Notes

  • On ne sait pas si Boyd faisait partie de l'US Air Force. Il est un ami proche de Jack O'Neill mais le scénario ne précise pas à quel corps d'armée il est rattaché. Teal'c dit à O'Neill que ce dernier l'a (Boyd) bien formé. Cette déclaration confirmerait que Boyd faisait « en effet » partie de l'USAF, mais on ne peut pas être certain à 100%.
  • Même si la distorsion de temps montre Boyd vivant sur les écrans d'ordinateur du SGC au moment ou le trou de ver se désactive, Boyd est déjà décédé de même que ses coéquipiers de SG-10 car l'iris de la Porte des étoiles lui-même a été complètement déchiré puis aspiré dans le vortex par l'attraction du trou noir, ce qui confirme la déclaration de Samantha Carter (leurs corps seront complètement déchiquetés par des courants d'attraction exponentiels)
  • Boyd a été appelé « Hank » par Jack O'Neill
  • D'après le roman de Fandemonium The Cost of Honor (Le Prix de l'honneur), SG-1, utilisant un bouclier anti-gravité Ancien, réussit à sauver SG-10 cinq ans plus tard. Cependant, comme les romans, BD, jeux de rôle, etc. ne font partie du canon Stargate sur ce wiki, cette affirmation n'est pas valable ici.
  • Dans l'épisode La Tête à l'envers (S02E02), Le général George Hammond missionne les équipes SG-10, 11 et 12 pour trouver des emplacement en coordination avec le Dr Daniel Jackson afin de pouvoir relocaliser les réfugiés nasyans. Il n'est pas certain malgré tout que Boyd fasse partie de cette mission.

L'envers du décor

Voir aussi

Liens externes

références