Chambre des cartouches d'Abydos

De Stargate Wiki Sémantique
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chambre des cartouches d'Abydos
Chambre des cartouches d'Abydos dans Enfants des dieux.jpg
Une vue de la chambre
Situation géographique
GalaxieVoie lactée
PlanèteAbydos
Utilisation
StatutDétruite en même temps qu'Abydos par Anubis
Informations non liées à l'univers BSG
Première apparitionEnfants des dieux

Abydos possédait une grande chambre contenant une grande quantité de cartouches.

Vue générale

Cette grande salle immense souterraine comprend deux brasiers pour l'éclairage. Elle a aussi deux rangées de statues imposantes représentant des personnes avec des têtes d'animaux. Dans le fond se trouve le symbole de . Sur les murs sont gravés différents symboles (SG1 : Enfants des dieux)

Historique

Un mois après le départ du colonel Jack O'Neill d'Abydos, le docteur Daniel Jackson commença à faire des recherches de lieux intéressants sur la planète, en commençant par la ville puis en étendant sa zone de recherche. Il trouva finalement cette salle et commença a étudier les hiéroglyphes écrits sur les murs. Au début, ces écritures ne semblaient rien dire, mais il remarqua qu'ils étaient groupés par sept symboles. D'après lui, cette salle contient différentes coordonnées de Porte des étoiles menant à différentes planètes, et formant un vaste réseau de Portes des étoiles (SG1 : Enfants des dieux).

Évolution

Enfants des dieux (1997)

Le docteur Daniel Jackson, le colonel Jack O'Neill, le capitaine Samantha Carter, le major Charles Kawalsky ainsi que trois Abydossiens entrent dans une grande salle contenant des centaines de symboles. Daniel explique les recherches qu'il a faites avant de tomber ici. O'Neill lui demande s'il a traduit ces symboles. Jackson répond que non, mais selon lui ces symboles, arrangés par groupes de sept, semblent former une carte, contenant les adresses d'un grand réseau de Portes des étoiles. Carter n'est pas d'accord car elle a déjà essayé des centaines de permutations avec la Terre comme point d'origine. Jackson, avouant que l’astrophysique n'est pas son fort, demande à Carter s'il n'existe pas une loi sur l'expansion de l'univers. Carter réalise alors qu'Abydos est certainement la planète la plus proche de la Terre, et grâce à ces nouvelles informations, elle pourra compenser la dérive des corps célestes pour recalculer les coordonnées des symboles trouvés dans cette chambre. Lorsqu'O'Neill et Kawalsky demandent à Carter ce que cela veut dire, elle répond que les ennemis ont pu venir de n'importe où. Carter commence à enregistrer tous les symboles avec une caméra vidéo.[1]

L'envers du décor

Voir aussi

Galerie d'images

Références

  1. Cette partie est déduite du fait qu'elle informe O'Neill qu'elle a tout ce dont elle a besoin après l'attaque d'Apophis sur Abydos. Cette affirmation est en fait bien plus visible dans la version remontée du pilote Stargate SG-1: Children of the Gods - Final Cut.