Langford

De Stargate Wiki Sémantique
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le professeur et archéologue. Pour sa fille, voir Catherine Langford. Pour les autres significations, voir Langford (homonymie).
Professeur Langford
Personnage de Stargate, la Porte des étoiles
image du personnage
Le professeur Langford en 1945.
Informations biographiques
Planète d'origine Terre
Décès avant 1969
Genre
Race Tau'ri
Espèce Humain
Informations sur la famille
Enfant Catherine Langford (fille décédée)
Informations socio-politiques
Occupation Archéologue
Scientifique
Salutation Professeur
Informations non liées à l'univers Stargate
Interprété par Erik Holland (Stargate, la Porte des étoiles)
Duncan Fraiser (Stargate SG-1)
Voix française Gérard Rinaldi (Holland)
Première apparition Stargate, la Porte des étoiles

Le professeur Langford était un archéologue et un scientifique. C'est lui qui a découvert et étudié la Porte des étoiles terrestre.

Biographie

Après avoir découvert la Porte des étoiles en 1928, le professeur Langford mit en place une équipe de recherche sur celle-ci durant la Seconde Guerre mondiale. Il ne savait pas à quoi elle servait et d'après le président Roosevelt, il aurait pu s'agir d'une arme éventuelle. En 1945, sa fille Catherine avait 21 ans. Avec Ernest Littlefield, le fiancé de Catherine, ils remarquèrent que l'anneau commençait à secouer la structure lorsque le cinquième chevron était enclenché.

Littlefield pensait que l'anneau avait besoin d'une combinaison de symboles pour s'activer. Et le jour vint où ils réussirent par hasard à établir un vortex. Littlefield se porta volontaire pour passer par la flaque, mais il disparut. Langford retourna chez lui et annonça à sa fille que son fiancé est mort des suites d'une explosion au laboratoire. Suite à ces événements, il stoppa toutes les expériences sur la Porte des étoiles (SG1 : Le Supplice de Tantale).

Catherine Langford commença ses propres recherches sur la Porte des étoiles à la fin des années 60 en repartant de zéro car son père n'avait pas laissé de note ou de documentation (SG1 : 1969).

Évolution du personnage

Le professeur Langford et le contremaitre Taylor regardent la Porte des étoiles s'ériger devant eux.

Stargate, la Porte des étoiles (1928)

En 1928, Une voiture roule dans le désert de Gizeh vers un site de fouilles archéologiques, ayant en son bord le Professeur Langford et sa fille. Ils sont accueillis par un interprète qui leur annonce la découverte d'une jolie chose, une grosse surprise. Il les emmène vers le lieu de fouille rejoindre le contremaitre Taylor et demande à Catherine de venir avec lui. Ensemble ils voient un énorme anneau dressé par des ouvriers. Demandant au contremaitre ce que c'est, celui-ci lui répond qu'il aimerait bien le savoir.

Un ouvrier signale qu'il y a quelque chose d'enterré au-dessous. Alors qu'il rejoint les ouvriers, il demande à sa fille de rester en arrière. Regardant de plus près avec Taylor, il remarque qu'il s'agit d'une sorte de fossile. Leurs yeux s'écarquillent en essayant d'étudier la forme.[1]

Le Supplice de Tantale (1997/1945)

En 1997, Daniel Jackson est en train de visionner des documents de 1945 qui viennent d'être déclassifiés. Ces documents montre le professeur Langford en train de travailler sur la Porte des étoiles avec une équipe de scientifiques sous la direction de l'US Air Force. Il constate alors qu'un connexion a été établie et qu'un homme vêtu d'un scaphandre est passé par la porte. Lui et Jack O'Neill sont alors témoins de la désactivation de la porte et de la rupture du cordon de survie.

Daniel se rend chez Catherine Langford et lui montre ces documents. Catherine apprend avec stupeur que son fiancé Ernest Littlefield n'est pas mort dans une explosion de laboratoire comme a pu lui dire son père, mais que c'était lui le volontaire qui est passé par la Porte des étoiles 52 ans plus tôt.

1969 (1969)

En 1969, Catherine Langford, alors âgée d'une bonne quarantaine d'années, accueille Samantha Carter et Daniel Jackson (qui ont remonté le temps par accident à cause d'une éruption solaire). Afin d'éviter tout désordre dans le continuum espace-temps, Daniel se présente comme étant le fils d'Andrek Gruber, l'un des collègues de son père. Catherine est surprise car son père ne lui avait jamais dit que Gruber avait un fils. Daniel (avec un accent allemand)[2] lui dit que « son père » estimait que le père de Catherine était l'une des seules personnes en qui il pouvait vraiment se fier.

Catherine leur révèle alors que depuis l'accident d'Ernest Littlefield (en 1945), l'armée leur a demandé à elle et son père de ne plus en parler et qu'il placèrent la Porte des étoiles dans un hangar de stockage militaire secret situé à Washington, D.C.

Notes

  • Particularité flagrante : le Langford de 1928 parait plus vieux que le Langford de 1945.
  • Le Professeur Langford parle de la Porte du Ciel à Ernest Littlefield. Il fait référence à la traduction de Gary Meyers du film Stargate, la Porte des étoiles faite suivant le livre de Budge.
  • La langue parlée par Erik Holland lors de la fouille à Gizeh est du norvégien mal prononcé : « Herregud, vad är det? » (Oh mon Dieu, qu'est-ce que c'est ?), ce à quoi le contremaitre Taylor répond en suédois, « Jag önskar jag visste det » (j'aimerais bien le savoir).

L'envers du décor

Voir aussi

références

  1. Attention, ce passage n'est mentionné que dans la version Director's Cut du film de Roland Emmerich.
  2. Cet accent allemand n'est audible que dans la version originale de l'épisode.