Jack O'Neill (réalité Une dimension trop réelle)

De Stargate Wiki Sémantique
Révision datée du 12 février 2020 à 04:30 par LIMAFOX76 (discussion | contributions) (→‎Notes)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le personnage provenant de la réalité parallèle d'Une dimension trop réelle. Pour le personnage principal, voir Jack O'Neill. Pour les autres significations, voir O'Neill (homonymie).
Jack O'Neill
Un personnage de Stargate SG-1
Ce personnage provient d'une réalité alternative
Jack O'Neill (réalité Une dimension trop réelle) dans la saison 1 de Stargate SG-1.jpg
Informations biographiques
Planète d'origineTerre
Décès1997
SGA
Genre
NationalitéAméricain
RaceTau'ri
EspèceHumain
StatutDécédé
Informations sur la famille
PartenaireSamantha Carter (fiancée décédée)
EnfantCharlie O'Neill (décédé)
Informations socio-politiques
OccupationsMilitaire
Commandant du SGA
GradeBrigadier-général
AffilationSGA
Informations non liées à l'univers Stargate
Interprété parRichard Dean Anderson
Voix françaiseEdgar Givry
Première apparitionUne dimension trop réelle

Le brigadier-général Jack O'Neill était une version alternative du colonel Jack O'Neill et l'officier supérieur en charge d'une version alternative du SGC. Il a été tué par une version alternative de Teal'c alors qu'il tentait une négociation avec ce dernier.

Biographie

Le passé du général Jack O'Neill est quasiment identique à celui du Jack O'Neill de la réalité principale en ce que son fils Charlie s'est tué accidentellement avec son arme et qu'il est allé sur Abydos pour une mission suicide avec une bombe nucléaire (mais à la différence que Daniel Jackson n'était pas avec lui). Cependant, il fut promu brigadier-général et nommé responsable du complexe abritant la Porte des étoiles qui porte le nom de SGA dans cette réalité. Il est aussi fiancé au docteur Samantha Carter qui, contrairement à sa contrepartie de la réalité principale, est une civile (SG1 : Une dimension trop réelle).

Évolution du personnage

Une dimension trop réelle (1997)

Catherine Langford demande au général O'Neill d'écouter Daniel Jackson car « il sait des choses ». Daniel arrive dans la salle de réunion et se réjouit de voir O'Neill, mais il est surpris de voir des différences : tout d'abord, Jack n'est pas colonel mais brigadier-général, et puis, ce dernier ne semble pas du tout reconnaître Daniel. O'Neill demande à Daniel tout ce qu'il sait au sujet des Goa'uld, mais Daniel lui répond qu'il sait tout ce qu'il sait. Quand Daniel fait mention du Jaffa Teal'c, O'Neill ordonne de virer Daniel. Daniel lui rappelle alors la raison pour laquelle il est venu sur Abydos.

Plus tard, le docteur Samantha Carter arrive et annonce qu'ils ont perdu Philadelphie et Washington. Quand Daniel demande qu'est ce qu'ils entendent par « perdu », O'Neill autorise à ce qu'on lui montre une carte.

Grâce à Daniel qui a fourni les coordonnées, le général O'Neill ordonne d'envoyer une bombe nucléaire sur Chulak, la planète de Teal'c. Quand Daniel proteste, O'Neill demande à Daniel de lui donner une seule raison pour ne pas le faire. Même si Daniel dit que les Jaffas ne sont que des esclaves et qu'ils n'ont pas le choix, O'Neill ne change pas d'avis et ordonne d'envoyer la bombe. Puis il ordonne de poursuivre l'évacuation et de virer Daniel à moins qu'il n'ait d'autres informations à fournir.

Dans la salle de contrôle, O'Neill assiste impuissant à la destruction d'Air Force One ainsi qu'à l'arrivée d'un vaisseau-mère Goa'uld au dessus de Cheyenne Mountain. Dans la salle de réunion, O'Neill règle les stratégies de défense et ordonne la poursuite de l'évacuation du personnel non essentiel y compris le docteur Langford et Daniel. Il apprend là que les Goa'uld ont bloqué la Porte des étoiles en maintenant un vortex depuis une planète distante.

Plus tard, O'Neill fait sauter un ascenseur avec du C-4 afin de ralentir la progression des Jaffas. Il aide des soldats à défendre la position mais les Jaffas sont trop nombreux et O'Neill ordonne de se replier.

Revenu à la salle de réunion, Daniel tente de faire changer d'avis O'Neill et lui demande de l'aider afin d'empêcher une attaque de ce type dans sa réalité. Puis Daniel montre une cassette vidéo de ce qu'il a filmé alors qu'il se trouvait avec SG-1 sur P3R-233, en compagnie du colonel Jack O'Neill, du capitaine Samantha Carter et de Teal'c, le fameux Jaffa. Daniel demande à O'Neill de gagner du temps avec le Teal'c de cette réalité en lui donnant des détails concernant son passé et sa famille. O'Neill accepte à contrecœur, prend la caméra puis serre Samantha Carter dans ses bras et l'embrasse (à la grande surprise de Daniel) puis se dirige vers la position de Teal'c. Il se présente à Teal'c et parle de sa version alternative en lui montrant la cassette vidéo. Quand O'Neill parle de sa famille, femme et fils, Teal'c dit qu'il a reçu des informations provenant de Chulak comme quoi O'Neill a envoyé une arme de destruction massive via la Porte des étoiles. Son peuple et sa familles sont morts. Teal'c se dirige alors vers un canon Goa'uld préalablement assemblé ici, le pointe sur O'Neill et tire.

Personnalité

Le général O'Neill est plus froid et militaire que sa contrepartie de la réalité principale. Il ne va pas hésiter à se montrer sans pitié et envoyer des bombes nucléaires dans des mondes espérant ainsi empêcher toute attaque de la Terre (SG1 : Une dimension trop réelle).

Notes

  • Contrairement à Jack O'Neill, cette version alternative a une cicatrice au niveau de son sourcil gauche.
  • Le général O'Neill ne connaissait pas Daniel Jackson étant donné que le Daniel Jackson de cette réalité a refusé de manière abrupte la proposition du Dr Langford.

Voir aussi