Stargate Atlantis

De Stargate Wiki Sémantique
Aller à : navigation, rechercher
Stargate Atlantis
Image illustrative de l'article Stargate Atlantis
Logo de la série
Titre québécois La Porte d'Atlantis
Genre Série télévisée
Créé par Brad Wright
Robert C. Cooper
Distribution principale Joe Flanigan (1-5)
Torri Higginson (1-3)
Rachel Luttrell (1-5)
Rainbow Sun Francks (1)
David Hewlett (1-5)
Jason Momoa (2-5)
Paul McGillion (2-3)
Amanda Tapping (4)
Jewel Staite (5)
Robert Picardo (5)
Compositeur thème musical Joel Goldsmith
Pays d'origine Canada
USA
Langue originale Anglais
Nombre de saisons 5
Nombre d'épisodes 100
Liste des épisodes
Production
Producteurs exécutifs Brad Wright
Robert C. Cooper
Joseph Mallozzi
Paul Mullie
Martin Gero
Carl Binder
Compagnies de production MGM Television (2004-2009)
Acme Shark (2004-2009)
Pegasus Productions (2004-2009)
Sony Pictures Television (2005-2006)
Diffusion
Chaine de diffusion originale Sci Fi Channel
Format d'image 16:9 (TV, DVD, Blu-ray)
Diffusion originale 16 juillet 2004 – 9 janvier 2009
Chronologie
Émissions liées Stargate SG-1
Stargate Universe
Liens externes
Site Web stargate.mgm.com

Stargate Atlantis ou La Porte d'Atlantis au Québec (en abrégé SGA) est une série télévisée d'aventures militaires de science-fiction faisant partie de la franchise Stargate de MGM. La série a été créée par Brad Wright et Robert C. Cooper. Il s'agit d'un spin-off de la série Stargate SG-1, créée par Wright et Jonathan Glassner, elle-même basée sur le film cinéma Stargate, la Porte des étoiles (1994). Les cinq saisons de Stargate Atlantis ont été diffusées sur Syfy aux USA et sur The Movie Network au Canada. La série a débuté le 16 juillet 2004 ; le dernier épisode a été diffusé le 9 janvier 2009. La série a été tournée à Vancouver en Colombie-Britannique et dans ses environs.

En France, la série fut diffusée en intégralité sur Série Club du 5 septembre 2005 au 12 mars 2010. Les deux premières saisons furent diffusées du 15 avril 2005 au 29 juillet 2006 sur M6 puis la série fut intégralement diffusée du 22 juin 2010 au 28 mars 2015 sur NRJ 12. Au Québec, la série fut diffusée sur Ztélé.

L'histoire de Stargate Atlantis fait suite aux événements du dernier épisode de la saison 7 d Stargate SG-1, La Cité perdue, dans lequel les héros cette série découvrirent un avant-poste en Antarctique créé par une race alien connue sous le nom d'Anciens. Dans l'épisode pilote Une nouvelle ère, 1re partie, le Stargate Command a mis en place une équipe internationale pour faire des recherches dans l'avant-poste et le docteur Daniel Jackson finit par découvrir la localisation d'Atlantis, la cité légendaire créée par la Anciens.

La série fit de très bonnes audiences sur Sci Fi Channel, et fut particulièrement populaire en Europe et en Australie. Bien que les critiques furent mitigées envers la série, Stargate Atlantis reçut bon nombre de récompenses et fut nominée à plusieurs reprises tout au long de sa diffusion sur cinq saisons. Après l'annulation de Stargate Atlantis, les deux créateurs de la série commencèrent à travailler sur la nouvelle série déjà définie Stargate Universe, pour laquelle le network a approuvé un budget plus important, moins liée à la mythologie et plus basée sur la psychologie des personnages. Parmi les produits dérivés de Stargate Atlantis, on trouve des jeux et des jouets, des livres et une série audio originale. Avec l'annulation de Stargate Universe au bout de deux saisons, le projet de film Stargate: Extinction qui devait sortir directement en DVD fut aussi annulé.[1][2]

Vue générale de la série

Stargate Atlantis suit les aventures à l'époque actuelle du lieutenant-colonel John Sheppard faisant partie d'une équipe de recherche de la Terre et explorant des planètes situées dans la galaxie de Pégase. Ils utilisent pour cela un dispositif alien appelé Porte des étoiles (Stargate en anglais) qui fut construit il y a de cela plusieurs millions d'années par une race d'humains avancés connue sous le nom d'Anciens. L'expédition est basée dans cité perdue d'Atlantis située sur la planète Lantia. La cité fut construite il y a plusieurs millions d'années de cela par les Anciens. Cinq à dix millions d'années auparavant, à cause d'une épidémie dans la Voie lactée, les Anciens durent fuir vers Pégase et là, il semèrent la vie dans des centaines de mondes comme ils l'avaient déjà fait sur Terre dans la Voie lactée. Après avoir fait la connaissance d'un ennemi puissant appelé Wraith et subi une guerre avec eux qui dura une centaine d'années, les Anciens furent finalement vaincus et obligés de submerger leur cité sous l'océan lantien qui, dans l'univers Stargate, donna naissance au mythe grec de la cité perdue d'Atlantis.

Les épisodes de Stargate Atlantis contiennent des histoires indépendantes alimentant la trame de fond qui est la guerre contre les Wraith et la quête des résidents d'Atlantis pour trouver tout dispositif permettant d'éradiquer leur ennemi. Chaque saison contient aussi un épisode double ainsi que de quelques épisodes qui bien que techniquement ne sont pas en deux partie, mais dont le suivant poursuit directement l'histoire de l'épisode précédent (comme par exemples des épisodes de la saison 3 Copies conformes et Le Monde réel). Chaque épisode débute par un pré-générique souvent précédé d'un récapitulatif d'événements significatifs passés pour placer le contexte. Le générique de début utilise une bande originale de Joel Goldsmith. Le générique fut réduit à sa plus simple expression au début de la saison 2 mais retrouva son intégralité après l'épisode de mi-saison. Il fut de nouveau coupé dans la saison 5.

Saisons 1-3

Le premier épisode de la saison 1 a été diffusé pour la première fois le 16 juillet 2004 aux États-Unis. L'expédition Atlantis, dirigée par le docteur Elizabeth Weir, arrive sur Atlantis, la cité des Anciens. L'expédition se retrouve face à une situation qui les oblige à rechercher de nouveaux amis, les Athosiens, mais aussi à découvrir un nouvel ennemi : les Wraith. Comme il faut énormément de puissance pour atteindre Lantia, ils sont dans l'incapacité de contacter la Terre. L'expédition doit survivre dans une nouvelle galaxie tout en déchiffrant la technologie des Anciens afin de trouver le moyen de détruire les Wraith et d'acquérir de nouvelles connaissances importantes. Le major Sheppard met en place une équipe composée de lui-même, du docteur Rodney McKay, du lieutenant Aiden Ford et de la cheftaine des Athosiens Teyla Emmagan, qui tient le rôle d'éclaireur de l'équipe. Lors de l'une de leurs premières missions, ils se font un nouvel ennemi, les Genii, une civilisation humaine militariste ayant un niveau technologique correspondant à celui des années 1950 terriennes. Après plusieurs révélations sur l'origine de Wraith, l'expédition se prépare à évacuer. Mais au dernier moment, un contingent militaire de la Terre arrive pour défendre la cité contre l'attaque des Wraith suffisamment longtemps afin de laisser du temps au dernier vaisseau spatial de guerre terrestre pour arriver. La saison s'achève sur un cliffhanger tandis que la cité est assaillie par les Wraith.

Le premier épisode de la saison 2 est diffusé pour la première fois aux États-Unis le 15 juillet 2005 et reprend exactement là où la saison 1 s'est arrêtée. L'expédition Atlantis réussit à empêcher de se faire prendre par les Wraith en faisant croire qu'Atlantis a été détruite et retrouvent une communication à peu près régulière avec la terre, tout ceci grâce au Dédale et au nouvel E2PZ dégoté par SG-1 (SG1 : Retour vers le futur, 2e partie). Sheppard est promu lieutenant-colonel et l'ancien runner Ronon Dex remplace le lieutenant Ford qui est porté disparu à la fin de la bataille avec les Wraith. Le point central de la seconde saison est le développement du rétrovirus du docteur Carson Beckett qui peut théoriquement transformer un Wraith en humain. Après qu'une première mouture ait fait perdre l'humanité d'une jeune fille wraith et failli transformer Sheppard en insecte iratus, une version plus développée est testée sur un Wraith qui a été baptisé « Michael » avec des résultats mitigés. La faction wraith de Michael propose de faire une alliance avec Atlantis, mais ils trahissent l'équipe. La saison s'achève sur un nouveau cliffhanger – les Wraith se dirigent vers les vastes champs de nourriture que sont la Terre.

Le premier épisode de la saison 3 a été diffusé pour la première fois aux États-Unis le 14 juillet 2006, reprenant là où la saison 2 s'est arrêtée. Ayant finalement arrêté les Wraith dans leur course contre la Terre et échoué dans le développement du rétrovirus wraith, l'expédition entame sa troisième année dans la galaxie Pégase avec la menace toujours présente des Wraith plus un nouvel ennemi qui a juré de détruire l'expédition et Atlantis : les Asurans, une version humanoïde de l'espèce connue sous le nom de Réplicateurs. La situation se corse quand une expérience tourne mal et épuise les dernières ressource de leur seul E2PZ, les laissant sans source pour alimenter les boucliers de la cité. Peu de temps après, ils découvrent un vaisseau Ancien perdu et finissent par perdre la cité d'Atlantis quand l'équipage du vaisseau vient récupérer son dû. Le SGC envoie le général O'Neill et Richard Woolsey pour tenter de négocier un arrangement entre la Terre et les Anciens afin que l'expédition puisse retourner sur Atlantis. O'Neill et Woolsey appellent la Terre et les informe que les Asurans prennent la cité. Ils tuent tous les membres de l'équipe Ancienne qui avait réclamé la cité après 10 000 ans. Les anciens membres de l'expédition Atlantis sur Terre désobéissent aux ordres et retournent vers la cité, portent secours à O'Neill et Woolsey, et repoussent l'invasion asurane. La saison s'achève avec les Terriens qui lancent une première frappe contre les Asurans qui construisaient une armada afin d'attaquer la Terre. Les Asurans contre-attaquent en frappant Atlantis avec un rayon puissant tiré depuis un satellite muni d'une Porte des étoiles. En dernier recours, l'équipe d'Atlantis met en marche les hyperpropulseurs de la cité et s’échappent dans l'espace. Le dernier épisode de la saison finit quand l'hyperpropulseur tombe en panne, laissant la cité dériver dans un espace non cartographié avec en tout et pour tout un E2PZ quasiment à plat et le docteur Weir blessée, se trouvant entre la vie et la mort.

Saisons 4 et 5

Le premier épisode de la saison 4 a été diffusé pour la première fois aux USA le 28 septembre 2007[3] et au Royaume-Uni le 9 octobre 2007. Les scénaristes déclarèrent que la saison 4 emmènerait la série dans une nouvelle direction. Quand la 4e saison démarre là où la saison 3 s'achève, l'avenir semble compromis : Weir n'est pas en mesure de commander et les membres principaux de l'expédition souffrent de multiples blessures. Avec une cité endommagée, quasiment sans énergie, dérivant dans l'espace et totalement coupée de la Terre, l'expédition Atlantis lance un raid contre Asuras pour subtiliser un E2PZ et ainsi se rendre vers une planète à proximité. Weir est capturée par les Asurans et le colonel Samantha Carter se joint à l'expédition et en devient la responsable.[4] Elle apparait dans l'épisode Dernier Recours (Lifeline) après avoir aidé à trouver une nouvelle planète pour abriter et y faire atterrir Atlantis ; elle est commandée de revenir au SGC. Dans le 3e épisode, sous le mandat du CIS, Carter retourne à Atlantis en tant que nouvelle responsable de l'expédition. La saison se concentre sur les principaux antagonistes, les Asurans et les Wraith, ainsi que la grossesse de Teyla Emmagan. Le code de base asuran est reprogrammé par McKay, ce qui pousse les nanorobots à accomplir la mission pour laquelle les Anciens les avaient créés : éradiquer les Wraith. Du milieu vers la fin de la saison, ils semblent quasiment détruits et les derniers épisodes se concentrent principalement sur Michael qui s'évertue à combattre à la fois les humains et les autres Wraith.

Dans la cinquième saison, Richard Woolsey remplace Carter à la tête de l'expédition. Teyla, qui est prisonnière de Michael, donne naissance à Torren John et réussit à s'échapper avec son équipe avant qu'ils n'aient pu mettre la main sur Michael. Finalement, ce dernier envahit Atlantis avec un Jumper réquisitionné pour prendre Torren John et détruire Atlantis, mais grâce à la persévérance de Sheppard, Teyla et McKay, Michael est tué. La saison introduit aussi une faction rebelle d'Asgard qui, contrairement à leur contrepartie d'Ida, font des expériences sur les humains dans le but de prolonger leur vie, et dérobent un dispositif connu sous le nom de « dispositif Attero » afin de pouvoir détruire les Wraith, mais cela a pour effet que toute Porte des étoiles activée après la mise en marche du dispositif explose. Le dispositif est finalement détruit. Avec le dispositif Attero, Michael et la drogue hoffane, les Wraith sont affaiblis et ne sont plus en position dominante dans la galaxie comme auparavant. La chute des Wraith donne aux humains assez de liberté pour former une coalition. McKay tombe amoureux de Keller dont les sentiments sont réciproques et les deux nouent une relation amoureuse. Dans le dernier épisode, Todd le Wraith alerte Atlantis qu'un Wraith de seconde zone possède un vaisseau-ruche alimenté avec un E2PZ. Alors qu'ils tentent de retrouver l'E2PZ et désactiver le vaisseau-ruche, l'équipe d'Atlantis assiste à l'interception par le vaisseau-ruche d'une communication provenant d'une réalité parallèle et donnant la position de la Terre. Le vaisseau-ruche se débarrasse du Dédale et de l'Apollo puis se dirige droit vers la Terre. Grâce aux efforts de l'expédition, le vaisseau est finalement détruit au-dessus de la Terre et Atlantis atterrit dans l'Océan Pacifique non loin du Golden Gate Bridge de San Francisco.

Distribution

  • Joe Flanigan (voix française Pierre Tessier) dans le rôle de John Sheppard (distribution principale saisons 1-5) : un major de l'US Air Force recruté par l'expédition Atlantis grâce à sa capacité naturelle à maîtriser la technologie Ancienne. Il devint le commandant par défaut du contingent militaire après avoir été dans l'obligation d'abattre le colonel Marshall Sumner à la demande de ce dernier. Sa position est officialisée dans la saison 2 une fois qu'Atlantis a pu à nouveau établir un contact avec la Terre et suite à sa promotion au grade de lieutenant-colonel.
  • Rachel Luttrell (voix française Gaëlle Savary) dans le rôle de Teyla Emmagan (distribution principale saisons 1-5) : responsable des Athosiens, une race humaine native de la galaxie Pégase. Elle se lie d'amitié avec Sheppard quand celui-ci visite sa planète et se joint à son équipe afin de pouvoir combattre les Wraith. Elle a la capacité de sentir la présence des Wraith.
  • David Hewlett (voix française Jérôme Rebbot) dans le rôle du docteur Rodney McKay (distribution principale saisons 1-5) : un génie scientifique qui se retrouve membre de l'équipe de Sheppard et responsable des départements science et recherche d'Atlantis. Il s'agit de l'un des plus grands experts en technologie Ancienne. Il est apparu comme un concurrent professionnel de Samantha Carter dans la cinquième saison de Stargate SG-1.
  • Rainbow Sun Francks (voix française Frantz Confiac) dans le rôle d'Aiden Ford (distribution principale saison 1, récurrent dans la saison 2) : un jeune lieutenant de l'US Marine Corps, membre de l'équipe de Sheppard dans la saison 1. Dans la saison 2, il devient mentalement instable lorsqu'il fait une overdose d'ensyme wraith puis abandonne Atlantis.
  • Torry Higginson (voix française Ariane Deviègue) dans le rôle d'Elizabeth Weir (distribution principale saison 1-3, récurrente dans la saison 4) : diplomate et experte en politique internationale, première responsable de l'expédition Atlantis après avoir brièvement dirigé le Stargate Command dans Stargate SG-1. À la fin de la saison 3, elle est grièvement blessée lors d'une attaque des Asurans. Elle passe au statut de personnage récurrent dans la saison 4, ayant été capturée par les Réplicateurs.
  • Paul McGillion (voix française Guillaume Lebon) dans le rôle de Carson Beckett (distribution principale saison 2-3, récurrent dans les saisons 1, 4 et 5) : responsable de l'équipe médicale d'Atlantis dans les saisons 1-3. Dans l'épisode Une question d'éthique (Sunday), il est tué dans une explosion provoquée par une technologie Ancienne. Un clone crée par le Wraith rebelle « Michael » apparait comme personnage récurrent dans les saisons 4 et 5.
  • Jason Momoa (voix française Pascal Casanova) dans le rôle de Ronon Dex (distribution principale saisons 2-5) : un spécialiste en armement provenant de la planète Sateda. Après que son monde soit tombé aux mains des Wraith, il fut conditionné en « runner » et pourchassé sans relâche pendant sept ans. Il se joint à l'équipe de Sheppard après que Beckett ait retiré son mouchard wraith.
  • Amanda Tapping (voix française Hélène Chanson) dans le rôle de Samantha « Sam » Carter (distribution principale saison 4, récurrente dans les saisons 1-3 et 5) : une astrophysicienne et officier de l'US Air Force, personnage principal dans toutes les saisons de Stargate SG-1. Dans la saison 4, elle est promue colonel et placée à la tête de l'expédition Atlantis.
  • Jewel Staite (voix française Laura Blanc) dans le rôle de Jennifer Keller (distribution principale saison 5, récurrente dans les saisons 3 et 4) : responsable de l'équipe médicale d'Atlantis, elle remplace le Dr Beckett dans le dernier épisode de la saison 3.
  • Robert Picardo (voix française Bernard Alane) dans le rôle de Richard Woolsey (distribution principale saison 5, récurrent dans les saisons 3 et 4) : représentant du Comité International de Surveillance, apparu sous les traits d'un agent du NID dans la saison 7 de Stargate SG-1. Dans la saison 5, il remplace Samantha Carter dans la fonction de responsable d'Atlantis.

Production

Développement

Cooper, scénariste et producteur exécutif de la série avec Wright.

Quand les producteurs Brad Wright et Robert C. Cooper pensaient que la série originale Stargate SG-1 allait être annulée après la saison 5 suite à l'annonce de Showtime de ne pas renouveler la série, il leur vint l'idée de faire un nouveau film pour le cinéma. Cependant, comme les taux d'audience sur Sci Fi Channel, qui a repris la série, étaient plutôt bons, l'idée fut repoussée à la saison 6 puis à la saison 7. Wright avait au début l'intention de placer l'intrigue de la nouvelle série en Antarctique sous la glace. Cela aurait remplacé le Stargate Command (SGC) comme moyen pour la Terre d'atteindre d'autres mondes.[5]

Plus tard lors de la saison 7 de SG-1, il y eut des pourparlers pour une nouvelle série spin-off et les producteurs firent face à un sérieux dilemme, étant donné que la septième saison de Stargate SG-1 devait conduire à la découverte de la cité perdue des Anciens, Atlantis. la septième saison de Stargate SG-1 s'acheva sur un épisode double, La Cité perdue, qui devait normalement servir de relais entre SG-1 et le nouveau spin-off, une série ou bien un film, et celui-ci ne devait pas être diffusé en même temps que SG-1. Wright et Cooper réécrivirent le scénario du dernier épisode et déplacèrent l'intrigue de l'histoire. La cité d'Atlantis, devant à l'origine se trouver sur Terre sous l'Antarctique pour remplacer le SGC, fut déplacée vers la galaxie Pégase. Ce changement ne fait pas que de régler le problème des fans qui se demandent pourquoi le SGC ne viendrait pas en aide à l'expédition Atlantis dans chaque épisode, mais cela donna aussi aux producteurs une chance de démarrer sur une page blanche avec de nouvelles idées au lieu d'avoir une copie conforme de la série originale.[6]

La série reçut le feu vert le 17 novembre 2003, le tournage débuta en février 2004 et la diffusion du premier épisode eut lieu le 16 juillet 2004. Depuis le départ, Wright et Cooper ont exclu de faire appel à des « stars », sur la base des pressions financières qu'ils expérimentent déjà avec les « stars » sur Stargate SG-1. La casting fut rendu plus compliqué encore parce qu'Atlantis a eu le feu vert en novembre et dut entrer en compétition avec d'autres network durant la saison pilote.[6]

Casting et changements de casting

Joe Flanigan, l'un des acteurs principaux de la série, lors du Comic Con de 2007.

Le personnage le plus difficile à choisir fut celui portant le nom (à l'origine) du Dr Ingram, un expert scientifique de la Porte des étoiles complètement amorphe. Alors que le premier jour de tournage approchait à grands pas et qu'ils n'arrivaient toujours pas à trouver l'acteur qui fallait, ils finirent par réaliser qu'ils avaient en fait le mauvais personnage. Le réalisateur Martin Wood et Brad Wright pensèrent alors que le personnage en question devrait être le Dr Rodney McKay, personnage déjà apparu dans trois épisodes de Stargate SG-1. L'acteur David Hewlett fut alors contacté et arriva sur le plateau de tournage le jour même où le tournage avait déjà commencé.[6] Le personnage du Dr Ingram avait déjà été écrit pour l'épisode pilote, et donc le même scénario fut utilisé pour le personnage en remplaçant simplement son nom par celui de McKay. Les scenarii ultérieurs furent écrits avec le Dr McKay en tête.[7]

Les créateurs se trouvèrent en situation délicate avec le personnage du lieutenant Aiden Ford (Rainbow Sun Francks) dans la saison 2, personnage principal de la saison 1 que les producteurs de même que l'acteur lui-même estimaient ne pas fonctionner correctement et donc largement sous-utilisé. Ne voulant pas s'en débarrasser directement, les scénaristes eurent l'idée d'en faire un personnage plus important, mais devant passer au statut de récurrent.[8] Pour le remplacer comme acolyte du lieutenant-colonel John Sheppard, ils créèrent le personnage de Ronon Dex mais trouver un acteur ayant à la fois une présence physique et le jeu d'acteur adéquat ne fut pas chose facile jusqu'à ce qu'ils tombent sur la cassette de Jason Momoa.[9] Le vétéran des X-Files Mitch Pileggi et Kavan Smith furent ajoutés dans la distribution pour les rôles récurrents respectifs du colonel Steven Caldwell et du major Evan Lorne.[9] Le personnage de Paul McGillion, le Dr Carson Beckett, passa dans la distribution principale dès la saison 2.[10]

Les saisons 3 et 4 bouleversèrent encore la distribution. Le personnage du Dr Carson Beckett fut tué dans l'épisode de la saison 3 Une question d'éthique (Sunday), puis ramené à la fin de la saison 4 en tant que personnage récurrent. Le nouveau chef du service médical devint Jennifer Keller, interprétée par Jewel Staite et fut introduite dans le dernier épisode de la saison 3 ; elle eut le statut de personnage récurrent dans la saison 4, puis devint un personnage principal dans la saison 5. Jewel Staite avait déjà été invitée dans la saison 2 dans le rôle d'Ellia, une femelle wraith, et les producteurs souhaitèrent à nouveau l'engager pour un rôle plus important. Le personnage d'Amanda Tapping, Samantha Carter, passa de Stargate SG-1 à Atlantis pour 14 épisodes de la saison 4 comme nouveau leader de l'expédition, tandis que le personnage de Torri Higginson, Elizabeth Weir, passa du statut de principal à celui de récurrent.[11] Robert Picardo entra dans la distribution principale dans la saison 5 dans le rôle de Richard Woolsey et remplaça Samantha Carter dans la fonction de responsable de l'expédition Atlantis.[12] Higginson ne voulut pas apparaitre en guest star dans la saison 5 ; son personnage de Weir fut alors interprété par Michelle Morgan.[13]

Tournage et effets visuels

Atlantis a été tourné aux The Bridge Studios à Vancouver, Canada.

Stargate Atlantis a été tourné aux Bridge studios à Vancouver et en extérieur dans différents lieux de la Colombie-Britannique. Le glacier Pemberton servit d'Antarctique durant la séquence aérienne d'ouverture du premier épisode Une nouvelle ère.[14] Le Lynn Valley Canyon]] fut par exemple l'endroit où l'épisode Instinct fut tourné.[15] À la fin de la saison, le coût de tournage devint plus cher à cause de la crise financière, qui provoqua une baisse du dollar américain et une montée du dollar canadien.[16] Quand on lui demanda de déplacer les plateaux de Stargate de Vancouver à Los Angeles, Robert C. Cooper déclara qu'il ne pouvait pas car l'« infrastructure » se trouvait à Vancouver, ce qui aurait rendu la tâche quasiment impossible.[17]

Rachel Luttrell (qui interprète Teyla Emmagan dans la série) passa son temps libre durant la saison 1 de Stargate Atlantis pour se parfaire en art martiaux, entraînée par le vétéran de science-fiction Ray Park.[18]

Stargate Atlantis a récupéré le plateau d'effets de Blade: Trinity. La production de Blade: Trinity donna le plateau à Stargate Atlantis afin d'économiser le coût élevé de démantèlement de la construction particulièrement massive. Ce plateau est apparu plusieurs fois. Par exemple, la plateforme piétonnière sur laquelle marche Sheppard dans En pleine tempête, 1re partie (The Storm) est la partie la plus élevée du plateau de Blade: Trinity.[19][20] La majorité des épisodes ont eu James Bamford comme coordinateur des cascades. Il est spécialisé dans les arts martiaux et porte le surnom de Bam Bam.[21]

Musique

Stargate Atlantis possède une bande originale faite avec un orchestre symphonique et composée par Joel Goldsmith. La première tâche de Goldsmith pour la série fut de composer la musique du générique, qui fut nominée dans la catégorie meilleur musique de générique aux Emmy Awards en 2005. Quand il la composa, Goldsmith fit une approche plus pastorale, européenne et américaine tout en gardant l'aspect aventure et symphonique que souhaitaient avoir les producteurs.[22] La bande originale de l'épisode de la saison 2 L'Ivresse des profondeurs (Grace Under Pressure) fut nominée aux Emmy Awards dans la catégorie meilleure composition musicale pour une série (section dramatique) en 2006.[23]

Diffusion

Syndication internationale

Le premier épisode de Stargate Atlantis a été diffusé le 16 juillet 2004 sur les réseaux de télévisions américains. Intitulé Une nouvelle ère (Rising), a obtenu un score sur l'échelle de Nielsen égal à 3,2, un score qui n'a été dépassée par aucun autre épisode d'Atlantis.[24] Une nouvelle ère est aussi l'épisode le plus regardé jamais diffusé par Sci Fi Channel, ayant eu 4 millions de téléspectateurs dans les États-Unis d'après Variety Magazine (2004).[25] Au Royaume Uni, l'épisode a été vu par 1,28 million de personnes, le plaçant en tête des séries les plus regardées sur Sky One de la semaine.[26] Une nouvelle ère fut nominé pour plusieurs récompenses.[27][28][29] L'épisode qui suivit Une nouvelle ère eut un indice de Nielsen égal à 2,5, un déclin drastique par rapport au premier épisode.[30] La moyenne d'audience des dix premiers épisodes d'Atlantis aux États-Unis se situait aux alentours de 3 millions de personnes d'après l'analyse d'ABC TV Groupe, et enfin la seconde moitié de la dernière saison, la moyenne s'établit aux alentours de 2,1 millions de téléspectateurs.[31]

Chaque saison de Stargate Atlantis comprend 20 épisodes, diffusés aux États-Unis sous forme de deux séries de dix épisodes. Les dix premiers épisodes ont été diffusés de la mi-juillet à septembre aux USA, s'achevant sur le cliffhanger d'un épisode en deux parties. La seconde partie était d'abord diffusée au Canada de novembre à janvier, se terminant aussi sur un cliffhanger. Aux USA, la seconde moitié a été diffusée de janvier à mars pour les saisons 1 et 2, mais la saison 3 fut diffusée d'avril à juin 2007. À cause du décalage de diffusion, la série a souvent été piratée par les téléspectateurs américains.

La saison 4 a obtenu une moyenne de visionnage de 1,8 millions dans les USA, faisant mieux que la moyenne des séries sur Sci Fi Channel.[32] Le dernier épisode, L'Empire contre-attaque (Enemy at the Gate) a été vu par 2,02 millions de personnes aux USA, et notamment par 973 000 personnes dans la tranche d'âge 18-49 ans, et 1,25 millions dans la tranche 25-54 ans.[33] Au Royaume-Uni, le dernier épisode a été vu par 633 000 personnes, plaçant Stargate Atlantis troisième du top 10 de Sky 1 de la semaine, derrière Les Simpson et le premier épisode de la saison 7 de 24 heures chrono.[34]

Annulation et avenir

Le jour suivant l'annonce du 20 août 2008 selon laquelle la saison 5 d'Atlantis serait la dernière,[31] on annonça aussi que la serie serait poursuivie par au moins un film direct-to-DVD de deux heures. Plusieurs autres films devaient poursuivre la série Atlantis si le premier rencontrait son public.[35] Le producteur exécutif Joseph Mallozzi déclara que la montée du dollar canadien et la baisse du dollar américain ont rendu la vie difficile pour la télévision canadienne du fait qu'elle soit devenue plus chère. Il a rajouté que « MGM et Sci Fi ont été des grands supporters de la série et que, si l'on prend l'exemple de SG-1, les fans peuvent être assurés que la fin de la série ne signifie pas la fin d'Atlantis. »[31]

Mallozzi intitula le film Atlantis Project Twilight[36] jusqu'à ce que le titre soit finalement révélé vers la fin mai 2009 : Stargate: Extinction.[37] Paul Mullie et Joseph Mallozzi terminèrent l'écriture du film en mai 2009.[38][39] Andy Mikita devait réaliser le premier film Atlantis.[40] La date tentative de début de tournage avait été fixée pour la fin 2009, bien quasiment aucun détail n'ait filtré concernant la date de sortie. En mai 2009, les acteurs confirmés étaient Amanda Tapping dans le rôle de Samantha Carter, David Hewlett dans le rôle de Rodney McKay, Joe Flanigan dans le rôle de John Sheppard, Paul McGillion dans le rôle de Carson Beckett, Rachel Luttrell dans le rôle de Teyla Emmagan, Jason Momoa dans le rôle de Ronon Dex, Robert Picardo dans le rôle de Richard Woolsey[41] et Christopher Heyerdahl dans le rôle de « Todd » le Wraith.[42]

Le scénario de Stargate: Extinction était écrit et prêt pour entrer en production d'après Joseph Mallozzi, « il comprenait une mission retour à Pégase, la fin tragique d'une relation, le commencement d'une autre, et la progression surprenante dans l'alliance entre un homme et un Wraith. »[43] Le projet cependant fut mis sur la touche à cause des problèmes financiers de la MGM et pour raisons économiques. Pendant ce temps, un épisode de Stargate Universe comprenant le personnage d'Atlantis Rodney McKay fut tourné.[44]

Le 27 avril 2011, le scénariste et producteur exécutif de Stargate Brad Wright confirma que le film Stargate Atlantis proposé a été définitivement mis en sommeil.[45]

Sorties vidéos

La toute première sortie DVD de la franchise Stargate de Sony Pictures Home Entertainment aux États-Unis fut l'épisode pilote Une nouvelle ère sous la forme d'un épisode indépendant le 7 juin 2007.[46] La première saison complète est sortie en Amérique du Nord le 15 novembre 2005[47] dans de nouveaux boitiers type slim.[48] Peu après la sortie de la première saison, Sony reçut des plaintes de certains clients canadiens qui ont acheté des boitiers dont les DVD 1 et 5 avaient le même contenu. Sony s'est dépêché d’offrir un DVD de substitution.[49] Début 2006, Sony annonça que Stargate Atlantis serait la première série TV a sortir sous format Blu-ray.[50] Vers la mi-2006, MGM, les producteurs des deux séries Stargate passèrent la distribution des DVD de Sony à 20th Century Fox Home Entertainment.[51] Le changement de distributeur engendra un retard de sortie pour la saison 2 poussée au 6 mars 2007 en Amérique du Nord.[52]

La plupart des DVD contiennent des bonus sur l'envers du décor, des commentaires audios pour pratiquement chaque épisode depuis la saison 1 ainsi que des galeries photos de la production. Les boitiers des cinq saisons sont sortis sous format slim dans toutes les régions, à commencer par les USA. Un boitier de la série complète de Stargate Atlantis est sorti le 6 octobre 2009 en Amérique du Nord[53] et le 10 août 2009 au Royaume-Uni.[54] Stargate Atlantis: The Complete Series est sorti en Blu-ray en Amérique du Nord vers la mi-2011.[55][56]

Impact

Réception critique

Stargate Atlantis n'a pas vraiment retenu l'attention des médias, et les revues qui ont été faites vont d'un avis mitigé à positif. Michael Abernethy de PopMatters déclara que « la série a beaucoup à offrir » et a rajouté que le programme avait beaucoup de questions sans réponses, mais lui donna un avis globalement positif.[57] Jonathan Wright du journal britannique The Guardian a qualifié la série de « divertissante ».[58] La critique du Pittsburgh Tribune-Review Laura Urbani a déclaré que la série télévisée a « intelligemment » mélangé « l'humour et l'action » avec une « intrigue politique ».[59] Virginia Hefferman du New York Times a qualifié l'épisode pilote d'« ennuyeux » et a commenté plus tard que c'était une « relique de notre époque rétrograde », mais déclara aussi que la série pouvait gagner des fans avec ses « effets spéciaux somptueux ».[60]

David Nusair de Reel Film Reviews critiquant Une nouvelle ère déclara qu'« en tant qu’épisode pilote, il ne fait aucun doute qu'Une nouvelle ère remplit son office », commentaire fait sur la version DVD du pilote.[61] Critical Myth nota À la dérive 8/10, faisant des éloges sur la direction prise par les scénaristes dans cet épisode avec Sheppard obligé de prendre le commandement de la cité suite à l'indisponibilité de Weir ainsi que la possibilité pour les personnages d'avoir une « chance de montrer leur force de caractère dans des situations extrêmes » dans Assiégés, 2e partie.[62] Max Pyle du Syfy Portal (renommé depuis Airlock Alpha) a décrit l'épisode Tous les possibles (The Daedalus Variations) de version Atlantis de l'épisode de Star Trek : La Nouvelle Génération intitulé Docteur Q (Q Who?). Cet épisode selon lui était particulièrement fun, et Pyle a apprécié la scène où deux Sheppard parlent ensemble ainsi que la bataille spatiale, croyant que seul Battlestar Galactica pourrait les battre. Cependant Pyle critiqua l'épisode pour l'absence de Woolsey et l'apparente compréhension rapide de McKay concernant les nouvelles technologies notamment le générateur de réalité parallèles ainsi que Sci Fi qui a lâché un peu trop d'informations dans les bandes-annonces de l'épisode.[63] Lors de sa revue de l'épisode L'Empire contre-attaque (Enemy at the Gate), la critique d'IGN Tory Ireland Mell a donné une note « médiocre » de 5,8 sur 10, pensant que tout dans cet épisode a été « forcé », et estimant que la dernière scène était tout à fait « non inspirée », bien que l'épisode ait été apprécié notamment avec la conversation entre Sheppard et Carter.[64]

La saison 1 de Stargate Atlantis a reçu des critiques allant de mitigées à bonnes. John Sinnot de DVDTalk a qualifié la saison 1 de « très bon spin-off » la certifiant d'« hautement recommandée »."[65] Dan Heaton de Digitally Obsessed apprécia la première saison et déclara que le pilote était « dans l'air du temps ».[66] Le critique Dan Phelps de DVDFanatic leva son pouce pour la série et lui donna un A-.[67] Oladotun Ogunsulire de Science Fiction Buzz déclara que la série devrait être « une perle ».[68] June L. de Monsters and Critics (M&C) donna à la saison 2 de Stargate Atlantis une note de 4 dur 5, disant que c'était un « plaisir de regarder les histoires », comparé à d'autres séries de science-fiction qui ne montrent que « du sang et de la violence ».[69]

Récompenses et nominations

La série a été nominée à 62 reprises et remporta 19 récompenses, moins que sa série sœur Stargate SG-1 qui a été nominée plus de 120 fois et remporta plus de 20 récompenses. La saison 1 d'Atlantis fut nominée aux Emmy Awards en 2005 dans les catégories suivantes : Meilleur thème musical de générique et Meilleur effets spéciaux visuels pour une série.[70] Atlantis sera nominé deux autres fois aux Emmy en 2006 et en 2008.[23][71] Le réalisateur David Winning reçut un Chicago International Film Festival award en 2005 dans la catégorie Meilleure réalisation de dramatique pour la télévision pour l'épisode La Fin de l'innocence (Childhood's End). Le WorldFest-Houston International Film Festival et le New York Film Festival l'ont aussi récompensé pour ce qu'il a fait dans La Fin de l'innocence.[72] Atlantis fut nominé à 27 reprises aux Leo Awards et remporta une seule récompense dans la catégorie Meilleurs effets visuels dans une série dramatique avec En pleine tempête, 2e partie (The Eye) en 2005. La série remporta neuf Leo Awards en 2009.[73]

Produits dérivés

Au total, pas moins de douze livres et romans sur Stargate Atlantis ont été publiés. Ils ont pour titre Rising, Reliquary, The Chosen, Halcyon, Exogenesis, Entanglement, Casualties of War, Blood Ties, Mirror Mirror, Nightfall, Angelus et Brimstone. Six histoires courtes faisant partie de la franchise Stargate officielle ont aussi été publiés. Sharon Gosling a publié un livre sur les quatre premières saisons de la série intitulé Stargate Atlantis: The Official Companion Season #. Le cinquième n'est jamais sorti. Des figurines articulées à l'effigie des personnages de Stargate Atlantis ont été fabriquées par Diamond Selected Toys, comprenant notamment John Sheppard et Rodney McKay.[74]

Un certain nombre de livres audios Stargate Atlantis ont été publiés par Big Finish Productions, livres narrés par des personnages principaux de la franchise Stargate et comprenant une seconde voix invitée ainsi que de la musique et des effets sonores. Kavan Smith (dans le rôle d'Evan Lorne), David Nykl (dans le rôle de Radek Zelenka), Paul McGillion (dans le rôle de Carson Beckett) et Torri Higginson (dans le rôle d'Elizabeth Weir) ont prêté leur voix dans un livre audio Stargate Atlantis.[75]

Vers la fin 2005, Fandemonium Press, qui publie aussi les romans basés sur Stargate SG-1 a publié une nouvelle série de livres basés sur Stargate Atlantis. Ces livres sont disponibles dans les pays anglophones et via les librairies en ligne. Le Stargate Magazine officiel, produit par Titan Publishing, commença a publier des histoires courtes écrites par des auteurs Fandemonium dans le 8e numéro. Les histoires alternent entre SG-1 et Atlantis.[76] En 2006, Avatar Press sortit une série de bandes dessinées basées sur Stargate Atlantis. Positionné dans la saison 1, Wraithfall raconte une histoire écrite par Stewart Moore et dessinée par Mauricio Melo. Dans cette histoire, l'équipe d'Atlantis fait la connaissance des Karrans, une race qui a passé un marché étrange avec les Wraith.[77]

Alors que Stargate Worlds (SGW) était normalement dédié à l'univers de Stargate SG-1, la première extension qui était prévue devait concerner Stargate Atlantis.[78] Atlantis et la galaxie Pegase présente énormément de contenu additionnel, avec les cinq saisons qui auraient été diffusée à l'heure prévue de sortie du jeu.[79][80] Cependant, le projet de jeu Stargate Worlds fut annulé suite à la banqueroute de Cheyenne Mountain Entertainment le 12 février 2010.[81]

Liens externes

Références

  1. Kevin Coll, « Stargate Universe Cancellation Kills Stargate Atlantis Movie Possibility. », Fused Film,‎ (consulté le 23 janvier 2011)
  2. Joseph Mallozzi, « Christmas! Marty G.! And the return of the mailbag! », josephmallozzi.wordpress.com,‎ (consulté le 23 janvier 2011)
  3. (en) « Season Four to premiere this fall », GateWorld,‎ (lire en ligne)
  4. « Carter Gates to Atlantis », Chevron26.com (consulté le 13 décembre 2008)
  5. Joseph Mallozzi, « January 2, 2009: Brad Wright Answers Your Questions », josephmallozzi.wordpress.com,‎ (consulté le 3 janvier 2009)
  6. 6,0, 6,1 et 6,2 Sharon Gosling, Stargate Atlantis: The Official Companion Season 1, London, Titan Books,‎ , 10–19 p. (ISBN 1-84576-116-2), « Watergate »
  7. Taylor Brown, « Rising, part 1 », GateWorld (consulté le 13 mai 2009)
  8. Lynley Oram and Feli, « Ford Tough », GateWorld (consulté le 13 mai 2009)
  9. 9,0 et 9,1 Sharon Gosling, Stargate Atlantis: The Official Companion Season 2, London, Titan Books,‎ , 10–17 p. (ISBN 1-84576-163-4), « Into season 2 »
  10. « McGillion made Atlantis regular », GateWorld,‎ (consulté le 13 mai 2009)
  11. (en) « Amanda Tapping joins 'Stargate Atlantis' », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne)
  12. « Robert Picardo Joins 'Stargate Atlantis' », The Hartford Courant,‎ (consulté le 12 juin 2009)
  13. Darren Sumner, « Higginson Out for Season 5 », GateWorld,‎ (consulté le 1er juin 2009)
  14. Sharon Gosling, Stargate Atlantis: The Official Companion Season 1, London, Titan Books,‎ , 26 p. (ISBN 1-84576-116-2), « Rising (I) »
  15. Stargate Official Magazine numéro 6
  16. Love Brett, « Stargate Atlantis canceled, kind of », TV Squad,‎ (consulté le 7 mai 2009)
  17. Livi Dolgin, « Canadian dollar's rise curbs its advantage », GateWorld,‎ (consulté le 13 mai 2009)
  18. David Read, « Luttrell to train with Ray Park », GateWorld,‎ (consulté le 13 mai 2009)
  19. Sharon Gosling, Stargate Atlantis: The Official Companion Season 1, London, Titan Books,‎ , 134–139 p. (ISBN 1-84576-116-2), « Production Design: Bridget McGuire »
  20. (en) « Stargate Atlantis: Atlantis Rising », SFX magazine #129, Future Publishing,‎ , p. 62–66
  21. Darren Sumner, « James Bamford joins GateWorld Blogs! », GateWorld,‎ (consulté le 13 mai 2009)
  22. Sharon Gosling, Stargate Atlantis: The Official Companion Season 1, London, Titan Books,‎ , 152–153 p. (ISBN 1-84576-116-2), « Music: Joel Goldsmith »
  23. 23,0 et 23,1 Darren Sumner, « Stargate Atlantis receives Emmy nomination », GateWorld,‎ (consulté le 7 avril 2009)
  24. Darren Sumner, « Atlantis finale week is ALL Atlantis », GateWorld (consulté le 7 mai 2009)
  25. (en) Denise Martine, « 'Stargate' a blast for Sci Fi », Variety Magazine,‎ (lire en ligne)
  26. « BARB's multichannel top 10 programmes (Go on w/e 17 Oct 2004, and scroll down to Sky 1) », barb.co.uk (consulté le 7 mai 2009)
  27. Darren Sumner, « Atlantis rises to Gemini Award victory », GateWorld (consulté le 3 avril 2009)
  28. (en) Darren Sumner, « Stargate series earn three Emmy noms », GateWorld,‎ (lire en ligne)
  29. (en) Darren Sumner, « Stargate takes home three Leo Awards », GateWorld,‎ (lire en ligne)
  30. « Season One Ratings », GateWorld (consulté le 7 mai 2009)
  31. 31,0, 31,1 et 31,2 Kent Gibbons, « 'Stargate Atlantis' Run Ends On Season 5 », MultiChannel News (consulté le 7 mai 2009)
  32. (en) john Dempsey, « Sci Fi renews 'Stargate Atlantis' », Variety Magazine,‎ (lire en ligne)
  33. Darren Sumner, « Atlantis finale scores 1.5 rating », GateWorld,‎ (consulté le 15 janvier 2009)
  34. « BARB's multichannel top 10 programmes (Go on w/e 18/01/09, and scroll down to Sky 1) », barb.co.uk (consulté le 28 septembre 2008)
  35. « SCI FI Channel greenlights 2-hour film from MGM based on popular 'Stargate Atlantis' series », Sci Fi Channel,‎ (consulté le 7 mai 2009)
  36. Joseph Mallozzi, « August 21, 2008: All Good Things… », Mallozzi's Weblog,‎ (consulté le 7 mai 2009)
  37. James Rundle, « Exclusive: Stargate Extinction to shoot in November? », Sci Fi Now (consulté le 1er juin 2009)
  38. Joseph Mallozzi, « May 11, 2009: Just Between Us, It’s Really Better to Receive Than to Give », Mallozzi's Weblog,‎ (consulté le 1er juin 2009)
  39. Darren Sumner, « Producer reveals Atlantis movie title maybe », GateWorld,‎ (consulté le 18 mai 2009)
  40. David Read, « Mikita to direct Atlantis movie », GateWorld,‎ (consulté le 7 mai 2009)
  41. Kelly West, « Amanda Tapping teases Sanctuary season two—and a bit of Stargate! », Sci Fi Wire,‎ (consulté le 1er juin 2009)
  42. Joseph Mallozzi, « March 11, 2009; An Unintentional Oversight, Updates, Another Guest Blogger, and The Mailbag », Mallozzi's Weblog,‎ (consulté le 20 mai 2009)
  43. Joseph Mallozzi, « February 11, 2011: A first draft! Storage awaits! The meal to end all meals! Mailbag! », Wordpress,‎ (consulté le 14 février 2011)
  44. 'Universe' Will Cross Over With 'Atlantis' | Airlock Alpha
  45. Chad Colvin, « SGU continuation, other movies dead — for now », GateWorld,‎ (consulté le 17 avril 2011)
  46. Lambert, David, « Atlantis - Pilot Episode DVD Announced: Cover Art Details! », TVShowsOnDVD.com (consulté le 17 octobre 2006)
  47. Sumner, Darren, « Atlantis Season One DVD set announced », GateWorld (consulté le 17 octobre 2006)
  48. Sumner, Darren, « Sony switching to slim-line SG-1 DVD sets », GateWorld (consulté le 17 octobre 2006)
  49. Lacey, Gord, « Stargate:Atlantis - Production problems plague Canada again! », TVShowsOnDVD.com (consulté le 17 octobre 2006)
  50. Sumner, Darren, « Atlantis among Sony's first Blu-ray offerings », GateWorld (consulté le 17 octobre 2006)
  51. Lacey, Gord, « Stargate SG-1 - Where's Season 9, and what about the slim packaging? », TVShowsOnDVD.com (consulté le 17 octobre 2006)
  52. Lacey, Gord, « Stargate: Atlantis - Season 2 Date, Specs and Extras! », TVShowsOnDVD.com (consulté le 30 décembre 2006)
  53. « Stargate Atlantis: The Complete Series Collection », Amazon.com
  54. (en) « Stargate: Atlantis », Evening Chronicle,‎ (lire en ligne)
  55. « Stargate Atlantis: The Complete Series Collection [Blu-ray »], Amazon.com,‎ (consulté le 20 avril 2011)
  56. (en) « 'Stargate Atlantis: The Complete Series' Announced for Blu-ray », High-Def Digest,‎ (lire en ligne)
  57. Michael Abernethy, « Stargate Atlantis », Pop Matters (consulté le 7 mai 2009)
  58. (en) Jonathan Wright, « Why go out? », The Guardian, London,‎ (lire en ligne)
  59. Urbani, Laura, « 'Stargate Atlantis': Great spinoff of successful series », Pittsburgh Tribune-Review,‎ (consulté le 7 mai 2009)
  60. Heffernan, Virginia, « Television Review; Atlantis Mystery Is Solved; Now, About the Wormhole », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  61. David Nusair, « Stargate: Atlantis "Rising" », Reel Film Reviews (consulté le 3 avril 2009)
  62. « Stargate Review Blog » Blog Archive » Episode 4.1: "Adrift" », Critical Myth,‎ (consulté le 24 avril 2009)
  63. (en) Marx Pyle, « Review: 'Stargate Atlantis' - The Daedalus Variations », SyFy Portal,‎ (lire en ligne)
  64. (en) Tory Ireland Mell, « Stargate Atlantis: "Enemy at the Gate" Review », IGN,‎ (lire en ligne)
  65. (en) John Sinnott, « Stargate Atlantis - The Complete First Season », DVDTalk,‎ (lire en ligne)
  66. (en) Dan Heaton, « Stargate Atlantis: The Complete First Season », Digitally Obsessed,‎ (lire en ligne)
  67. (en) Dan Phelps, « DVD Review: "Stargate Atlantis - The Complete First Season" », DVDFanatic,‎ (lire en ligne)
  68. (en) Ogunsulire Oladotun, « Review Of Stargate Atlantis - Season One », Science Fiction Buzz,‎ (lire en ligne)
  69. (en) L. June, « DVD Review: Stargate Atlantis - The Complete Second Season », Monsters and Critics,‎ (lire en ligne)
  70. Darren Sumner, « Stargate series earn three Emmy noms », GateWorld,‎ (consulté le 7 avril 2009)
  71. Darren Sumner, « Atlantis gets visual effects Emmy nomination », GateWorld,‎ (consulté le 7 avril 2009)
  72. « Groundstar Entertainment Presents David Winning - Filmmaker - Director », Groundstar (consulté le 9 avril 2009)
  73. « Leo Awards, 2009 Nominees », Leo Awards (consulté le 7 avril 2009)
  74. Darren Sumner, « Atlantis action figures in the works », GateWorld,‎ (consulté le 23 mai 2009)
  75. « Stargate SG-1 and Atlantis », Big Finish Production (consulté le 23 mai 2009)
  76. « Stargate Magazine », Titan Magazines (consulté le 7 juillet 2009)
  77. « Stargate », Avatar Press (consulté le 23 mai 2009)
  78. « GDC Preview: Stargate Worlds », MMORPG,‎ (consulté le 23 mai 2009)
  79. Ophelea, « Interview – Preview - Stargate Worlds », GamersInfo,‎ (consulté le 23 mai 2009)
  80. Russ Pitts, « Joe Ybarra on Stargate Worlds: Part One », The Escapist Magazine,‎ (consulté le 23 mai 2009)
  81. « Stargate Worlds Development Information. », stargateworlds forum (consulté le 6 août 2009)